• Retour à l'accueil'
  • Actualité
  • CRPF de Bourgogne
  • Réunions forestières
  • Documentation
  • Annuaire forestier
  • Annonces foncières
  • Contact

Actualités

Le chêne rouge d'Amérique - compte-rendu journée du 18 septembre 2015

Mis en ligne le 30 septembre 2015

Compte-rendu de la réunion de vulgarisation du vendredi 18 Septembre 2015 :

Le chêne rouge d’Amérique : réaliser des éclaircies pour produire du bois de qualité.

 

La réunion animée par Romain Lachèze et Louis-Adrien Lagneau et financée par le FEADER a réuni près de 60 participants, propriétaires et professionnels, pour échanger sur la sylviculture du Chêne rouge d’Amérique. Plusieurs parcelles ont été visitées dans deux propriétés, situées en Bresse, sur les communes de Montret et Bruailles (Saône et Loire).

 

La première partie de l’après-midi a été consacrée à la sylviculture du Chêne rouge d’Amérique, de la plantation jusqu’à la première éclaircie. Afin d’illustrer ces propos, deux arrêts dans des parcelles d’âges différents ont été réalisés dans la propriété de Montret. Le premier arrêt dans une plantation de 2003 dans lequel l’ensemble des travaux réalisés depuis l’installation ont été présentés (date d’interventions et coûts). Le deuxième arrêt a eu lieu dans un peuplement de 30 ans récemment éclaircie, dans lequel le CRPF a installé une placette de suivi de croissance. Cet arrêt a permis d’illustrer la désignation d’arbre d’avenir, l’élagage et l’opération d’éclaircie par détourage.

 

Après quelques kilomètres de déplacement, la deuxième partie d’après-midi a eu lieu à Bruailles, dans un peuplement installé il y a plus de 70 ans, caractérisé par la présence de très gros bois de belles qualités (diam > 70 cm). L’objectif de cet arrêt était de montrer, un peuplement irrégulier à forte productivité avec  la présence abondante de perches et de petits bois issus de régénération naturelle. Le CRPF a ensuite jugé bon de rappeler le principal point négatif de cette essence : son côté envahissant et la difficulté à le maintenir en mélange avec les chênes autochtones (pédonculé et sessile). Pour finir les prix de vente sur pied et les différents débouchés ont été évoqués sous forme d’échanges avec des professionnels (gérant de scierie, FCBA).

 

Un discours de remerciement de M. de Fromont (président du syndicat) a mis fin à cette demi-journée de vulgarisation que nous espérons avoir été complète et riche en enseignement pour les propriétaires de chêne rouge d’Amérique.


Autres actualités

Mis en ligne le 13 avril 2016
la gestion des peuplements issus de taillis-sous-futaie
Le compte-rendu de la journée est en ligne. Pour le consulter, cliquer ici   ...

Consulter les archives




ACCÈS AU TEXTE COMPLET

Pour accéder au texte complet d'un article et aux liens, cliquez sur le titre en rouge-brun !