• Retour à l'accueil'
  • Actualité
  • CRPF de Bourgogne
  • Réunions forestières
  • Documentation
  • Annuaire forestier
  • Annonces foncières
  • Contact

Conservation des espèces

La Forêt, habitat de nombreuses espèces, peut être un conservatoire d'espèces remarquables

La distinction parmi les espèces et les milieux de ceux qui sont élevés au rang de « remarquables », par rapport aux autres qui ne le seraient pas, est récente. Le sylviculteur aura quant à lui tendance à considérer dans sa forêt comme remarquables toutes les espèces qu'il cultive pour leur bois ou leur fonction d'accompagnement sylvicole, ou qu'il conserve pour leur esthétique, leur signification culturelle ou leur rareté.

Une législation assez dense nous renseigne sur le statut de protection d'un certain nombre d'espèces végétales et animales et de milieux considérés comme remarquables en Bourgogne:

  • 39 espèces végétales forestières relèvent d'un statut de protection régional (dont 4 au niveau national)
  • 17 mammifères, 11 oiseaux, 4 amphibiens et 49 insectes sont "déterminantes" et protégées en Bourgogne.

D'autre part les arrêtés de protection de biotopes et les Zones Spéciales de Conservation Natura 2000 spécifient les espèces ou les milieux remarquables objet du classement et le territoire sur lesquels s'appliquent les mesures de gestion correspondant à leurs objectifs.

Les inventaires ZNIEFF renseignent sur les espèces remarquables et protégées. L'ONF et Le CRPF portent à la connaissance des propriétaires publics et privés les recommandations de gestion pertinentes. La DREAL (ex DIREN), Le Parc du Morvan, le Conservatoire Botanique National, les Conservatoires d'Espaces Naturels régionaux (ex Conservatoire des sites naturels) peuvent apporter des précisions locales.

La gestion particulière de ces espèces et de ces milieux, lorsqu'elle s'écarte de la gestion forestière ordinaire prévue par le sylviculteur, doit donner lieu à une convention entre l'Etat ou les collectivités commanditaires et le sylviculteur.