• Retour à l'accueil'
  • Actualité
  • CRPF de Bourgogne
  • Réunions forestières
  • Documentation
  • Annuaire forestier
  • Annonces foncières
  • Contact

Autres produits et services

des produits autres que le bois : Chasse, pêche, champignons...

La chasse :

La forêt bourguignonne accueille un certain nombre d'espèces autorisées à la chasse : les cervidés, cerfs, chevreuils et daims dont les prélèvements sont régulés selon un plan de chasse ; le nombre de chevreuils prélevés a plus que décuplé en trente ans : moins de 900 en Côte-d'Or dans les années 1968 pour plus de 13 000 en 2003 ; le sanglier abonde et les prélèvements sont en hausse constante (environ 16000 dans les années 1997-2003) ; des Plans de gestion cynégétique approuvés ont été récemment institués ; le petit gibier est variable selon les modes de culture, les épidémies (myxomatose) et le nombre de chasseurs. Les plus prisés sont le lièvre et le lapin, le faisan et la perdrix rouge, les grives, le pigeon, la bécasse. La location de la chasse est une prestation de service proposée par le sylviculteur à des particuliers ou des sociétés. Elle peut être intégrée dans la gestion forestière soit comme un accessoire de la production de bois, soit comme un objectif principal.

La pêche :

De nombreux étangs sont situés au coeur ou en lisière d'un massif boisé ; les arbres font bénéficier les zones de pêche d'un environnement privilégié pour l'agrément du paysage, les frayères des rives boisées et surtout pour l'amélioration constante de la qualité de l'eau du fait de l'épuration des nappes par les racines. 

Les champignons (partout en Bourgogne), branchages et houx (Morvan), muguets, jonquilles, mousses, myrtilles, sont abondants :

leur exploitation est souvent sauvage ou mal organisée. Les syndicats de propriétaires forestiers sylviculteurs diffusent des conventions-type permettant de régler le problème du ramassage illégal. Le CRPF, les coopératives et les experts incitent les sylviculteurs à la prise en compte de la gestion et de l'exploitation des produits non-ligneux dans leur document de gestion.

La truffe, dite « de Bourgogne » (tuber uncinatum), occupe une place importante dans la tradition bourguignonne; on peut la rencontrer dans les forêts des côtes et plateaux calcaires, en sous-bois plutôt clair. Des plantations truffières, tant avec les chênes sessile et pubescent qu'avec le noisetier, les pins et les cèdres ont été réalisées avec succès. Le miel est une production importante de Bourgogne qui ne pourrait se passer des arbres, tant pour le pollen que les abeilles en tirent que pour l'ombre qu'ils leur donnent. La valorisation économique de ces productions est très souhaitable pour le maintien de la biodiversité et pour l'entretien des forêts assuré par le revenu du sylviculteur.